La Kinésiologie

UN ACCOMPAGNEMENT / UN PRACTICIEN / LE SECRET PROFESSIONNEL

QU’EST CE QUE LA KINÉSIOLOGIE ?

La Kinésiologie : un accompagnement, une pratique qui s’inscrit
dans le domaine de la prévention, du développement personnel et du bien-être.

Il s’agit d’une technique d’évolution personnelle destinée à mieux gérer les émotions en tenant compte de l’intégralité de la personne, dans ses dimensions corporelle, mentale, émotionnelle ou énergétique. La kinésiologie permet de déterminer /d’évaluer l’impact des émotions sur le corps et son fonctionnement. Elle établit le lien entre les déséquilibres qui s’expriment par les émotions sur le corps, par les maux.


Un accompagnement en kinésiologie en prévention, pour comprendre les douleurs, de développement personnel et de bien être

Le patricien accompagne son client pour la compréhension des douleurs physiques, psychiques/émotionnelles et réalise la prévention. Il contribue à libérer les blocages, à l’acceptation, à la gestion, à retrouver la maîtrise de soi. La kinésiologie peut s’appliquer en complémentarité d’autres thérapies alternatives en particulier la médecine chinoise, la chiropractie, l’ostéopathie, ou encore l’homéopathie. Elle offre également un outil complémentaire à tout outil de la relation d’aide, comme la sophrologie, la réflexologie, la naturopathie, le massage ou encore le shiatsu.

OÙ SE SITUE LA KINÉSIOLOGIE DANS MA DÉMARCHE OU MON PARCOURS DE SOIN ?

La kinésiologie, une activité qui s’inscrit dans le « développement personnel et bien-être » catégorie du Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois-ROME.

Le kinésiologue est un partenaire de santé. Le recours à la consultation d’un praticien en kinésiologie se réalise en prévention et/ou en complément aux actes médicaux auxquels elle ne peut se substituer.

Le kinésiologue recommandera la consultation d’un médecin spécialiste pour le diagnostic lié à la douleur dans l’hypothèse où il est consulté en amont. Il est aussi un interlocuteur des professionnels tels que l’ostéopathe, le podologue, le réflexologue, l’ergothérapeute, le professeur de sport (soucieux de la remise en conditions physiques), le psychologue, le sophrologue.

LA PRATIQUE DE LA KINÉSIOLOGIE,
EXEMPLE PAR UN CAS CONCRET

Le bilan complet fait ressortir un certain nombre de déséquilibres physiques.

La manifestation physique des maux

L'ouverture/la fermeture de la mâchoire, un sujet qui sert très trop fort les dents.

Le diagnostic de kinésiologie

L’approche des symptômes de la mâchoire en kinésiologie, en parallèle, va contribuer à expliquer le comportement, pourquoi la personne sert si fort sa mâchoire ? Le volet émotionnel (pris en charge via la kinésiologie) va permettre d’accompagner la personne vers une meilleure compréhension de la manifestation émotionnelle au travers des maux de la mâchoire ressentis et de leurs significations.

La recommandation,
le plan d’intervention

Le volet curatif sera examiné, donc, via le professionnel de santé (dentiste,orthodontiste) afin d’obtenir un avis de spécialiste. Le diagnostic d’un orthodontiste serait requis, pour envisager le port probable d’une gouttière par exemple.

Contactez le cabinet